Le Vendée Globe

Le Vendée Globe est l’une des plus célèbres courses de voile. Elle offre aux skippers en lice, une effroyable course en solitaire autour du monde. Nulles escale et assistance ne sont autorisées. Les compétiteurs sont livrés à eux-mêmes pendant tout le long du challenge. Tous les quatre ans, les voiliers, obligatoirement monocoques, quittent la ville des Sables d’Olonne afin de se lancer dans une course sans relâche. Philippe Jeantot et Titouan Lamazou sont à l’origine du concept et de l’organisation de la première édition, qui s’est déroulée en 1989.

Un itinéraire délicat

Le tracé du Vendée Globe est très délicat. Plus qu’une course transatlantique, il s’agit là d’effectuer un véritable tour du monde en passant par les plus grands océans. D’Ouest en Est, la course débute par une longue descente de l’Atlantique. Les skippers longent une bonne partie des côtes brésiliennes avant de s’aventurer dans les eaux agitées du cap Horn. Cette étape est l’une des plus difficiles à passer. S’en suit, une longue traversée de l’Océan Pacifique avec un passage au sud de la Nouvelle Zélande et de l’Australie. Le cap de Leeuwin constitue un autre point clé, délicat à surmonter. L’Océan Indien n’est pas chose facile non plus. Il est composé de mers croisées qui ne simplifie pas la tâche des skippers.

Tonus, expertise et concentration !

Si le Vendée Globe est aussi appelé « Everest des mers », ce n’est pas un hasard. La course reste très difficile. Il faut être physiquement et mentalement parlant bien accroché afin d’affronter sans trop de stress, les variations météorologiques. Ces dernières rendent les conditions de navigation, très délicates. Il est nécessaire de garder son calme et de savoir maîtriser son navire en cas de tempête. De nombreux abandons et accidents sont enregistrés lors de chacune des éditions. Un mat brisé ou un coque renversée peut gâcher la course en un coup de vent.

De l’eau, de l’aventure et des Hommes

Le Vendée Globe salue les plus grandes figures du sport du nautisme de voile, discipline olympique.
La course est particulièrement suivie par les amateurs de voile. Elle suscite l’intérêt de plus en plus d’adeptes et aussi de nombre de parieurs qui effectuent comme pour le football ici, des paris en ligne sur la voile.

Si Titouan Lamazou est l’un des plus célèbres, on peut aussi citer Alain Gautier, Christophe Auguin et Michel Desjoyeaux notamment, qui se partagent les records de vitesse et de performance. Les femmes sont aussi à l’honneur au cours de cette course. On se souvient notamment d’Ellen mac arthur qui fut la plus jeune des skippers en lice avec seulement 24 ans lors de l’édition 2000-2001.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: